Coûteuses, les batteries !

Send to a friend

Send this article to a friend.

On se demande souvent pourquoi un véhicule électrique se vend si cher. La réponse est pourtant simple, c’est à cause du prix des batteries. Estimé à un peu plus de 1 000 le kilowatt, il y a quelques années, l’Institut américain Pike Research estime aujourd’hui que le coût de revient est maintenant de 792 dollars le kilowatt. Ce qui veut dire qu’une voiture électrique comme la Nissan Leaf avec un groupe de batteries de 24 kWh coûtait 24 000$. À ce jour, ce coût est réduit à 19 200 $. Ce n’est pas une grosse différence.

Plusieurs organismes et intervenants du milieu souhaitaient une baisse rapide du coût des batteries qui auraient accompagnée une popularité grandissante des véhicules électriques. Or, il n’en n’est rien. Il y a certes une augmentation des modèles électriques sur la route, mais il y a encore très peu de preneurs. Ce qui fait que le coût des batteries ne diminue pas rapidement. Les spécialistes estimaient une diminution du prix de 50% d’ici 2015. Le groupement U.S. Advanced Battery Consortium (USABC) tablait sur un chiffre abaissé à 150 dollars par kWh en 2020. Il est aujourd’hui contredit par l’institut Lux Research. Cette dernière estime que d’ici 2020, il n’est pas raisonnable d’envisager un prix inférieur à 400 dollars par kWh.

Entretemps, les spécialistes estiment que le coût de batteries Lithium-Ion aura diminué à environ 525$ dans cinq ans, ce qui ramène le coût des batteries de notre Nissan Leaf à 12 600.

En prenant en compte le coût des subventions accordé à la Leaf au Québec, voici le portrait des coûts d’acquisition dans les prochaines années.

En prenant pour acquis que le prix de base en 2012 est de 38 395 $ et que nous avons droit à une subvention de 8 000$. Le coût à l’achat est de 30 395$. La subvention va diminuer de 2 000$ par année en 2013, 2014 et 2015 pour avoir disparu en 2016. Est-ce que Nissan et les autres constructeurs vont réduire le prix de la voiture si le prix des batteries diminue, rien n’est moins sûr. Dons d’ici trois ans, sans les subventions rattachées à l’achat d’un véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou électriques, le coût risque d’être plus élevé, un sérieux frein au développement de la technologie.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Thanks for voting!

Top of page

Comments

Comments

Recent comments

  • Nimbus
    April 21, 2012 - 15:29

    Il n'y a pas quel prix du kwh qui compte il y a aussi le poids. Espérons que bientôt nous aurons 200wh au kg. A poids égale nous doublerons l'autonomie. 170wh/kg allCell 160wh/kg Ozo 1000€/kwh ces batteries sont conditionnées pour les Vae.

  • Normand
    April 19, 2012 - 19:47

    a boucherville a montréal il ont battie une usine pour produire du phoshate de fer pour faire des batterie qui vont être moins cher ét se recherge plus vite 85% est produit seulement les machine , voila la soulution