Land Rover Range Rover

Send to a friend

Send this article to a friend.

Le précurseur

Il ne possède la précision de conduite des utilitaires allemands, pas autant d’espace que les gros utilitaires américains, mais tous, le reconnaisse comme celui qui a pavé la voie, il y a plus de 40 ans. L’original Range Rover qui génération après génération continue de peaufiner son offre sans jamais perdre de vue sa fonction première, celle ne vous amener là où aucun autre utilitaire ne posera la roue.

Quelques retouches stylistiques

Les projecteurs avant et des feux arrière arborent depuis l’an dernier une finition noire brillant tandis que l’entourage de la calandre bénéficie d’un traitement noir du plus bel effet. Les poignées de porte et les prises d’air latérales sont assorties à la couleur de la carrosserie pour une finition plus harmonieuse de haut de gamme. S’ajoute à cela de nouvelles de 20 pouces. À l’intérieur vous entrez dans un monde d’opulence. Notre version Autobiography profite d’un climatiseur à quatre zones, des cuirs qui sentent le salon de thé anglais et des bois nobles qui tapissent une bonne partie de l’habitacle. Ce véhicule offre un degré de confort à peu d’égal avec l’option de sièges arrière rabattables et à réglage électrique, avec fonction chauffage/refroidissement, et même dotés d’appuie-tête avec écran intégré – comme dans un avion – relié au système de divertissement arrière. Vous serez cinq à bord, pas plus et malgré un format relativement imposant l’espace pour les bagages n’est pas très grand si on le compare à un Cadillac Escalade un Mercedes GL.

510 chevaux sous le capot

Le bloc LR-V8 Supercharged de 5,0 emprunté aux modèles R de chez Jaguar n’est pas chiche quand vient le moment de procurer de la puissance à cette bête. 510 chevaux de disponible et permettre à cette bête de 2 539 kilos d’abattre le 0-100 km/h en seulement 6,2 secondes. Mais soyez avertis, il faut être très gentil avec l’accélérateur car vous en payerez le prix. Sur l’autoroute à vitesse normalisée, j’ai réussi sans trop d’effort à maintenir une moyenne de 12,5 litres aux 100 km, mais en ville vous grimperez rapidement à plus de 20. Le véhicule est d’une surprenante vivacité pour le poids annoncé, vous pourrez sans arrière pensée prendre la mesure de presque n’importe quel véhicule avec aisance.

   

À l’aise n’importe où

Sur la route avec sa suspension pneumatique ajustable et des amortisseurs qui possèdent des valves qui s'ajustent en permanence et dont la pression est contrôlée 500 fois par seconde sur chaque roue,  le Range répond à toutes les situations. Le contrôle de stabilité régule aussi automatiquement l'allure du véhicule si la vitesse à l'entrée d'un virage est trop élevée. En cas de risque de retournement, le système prend le pas sur le conducteur et ordonne un freinage. hors route le Terrain Response qui se manie avec facilité à partir d'un bouton rotatif situé sur la console centrale, a prévu tous les cas de figures. Vous pouvez aller dans le sable, le gravier, les roches, la neige et je crois qu’elle pourrait se sortir du sable mouvant. Le plus grand risque que les propriétaires n’osent pas prendre pour les trajectoires hors route est celui de risquer de rayer ce camion de 138 000$. Pour une conduite sur la route, il n’y a rien que ce véhicule ne puisse affronter. Ce n’est pas pour rien que les bien nantis ont souvent un Range Rover pour l’hiver et une petite sportive exotique pour l’été. Il ne se fait pas mieux pour l’hiver.

Conclusion

Alors un utilitaire anglais ou Allemand dans votre cour. Les allemands sont plus sportifs, plus dynamique, Le Range Rover offre un côté aristocrate unique. Les allemands n’ont pas une extraordinaire réputation de fiabilité. Celle de Land Rover est encore pire. Encore cette année, la firme traîne en queue de peloton dans les sondages de J.D. Powers. Et en plus, les produits Land-Rover déprécient à une vitesse alarmante. Il faut être sérieusement décidé pour allonger 138 000 pour une version Autobiography qui aura perdue plus de 50% de sa valeur dans trois ou quatre ans. 

Forces

Le meilleur véhicule d’hiver sur la route

Une puissance et un confort au-dessus de la moyenne

Beaucoup de luxe

Faiblesses

Un prix ridicule

Une fiabilité douteuse

Une dépréciation rapide

Un poids éléphantesque

Fiche Technique

•    MOTEURS

•     (Supercharged, Autobiography)

    V8 5,0 L suralimenté par compresseur volumétrique DACT, 510 ch à 6000 tr/min

    Couple 461 lb-pi de 2500 à 5500 tr/min

    Boîte de vitesses automatique à 6 rapports

    avec mode manuel

    0-100 km/h 6,2 s

    Vitesse maximale 225 km/h

    Consommation (100 km) 14,8 L (octane 91)

•    AUTRES COMPOSANTS

    Sécurité active freins ABS, assistance au

    freinage, répartition électronique de la force de freinage, contrôle de la

    stabilité électronique, antipatinage

    Suspension avant/arrière indépendante

    Freins avant/arrière disques

    Direction à crémaillère, assistée

    Pneus  P275/40R20

•    DIMENSIONS

    Empattement 2880 mm

    Longueur 4972 mm

    Largeur (sans les rétroviseurs)  2216 mm

    Hauteur  1877 mm

    Poids 2672 kg

    Diamètre de braquage  12,6 m

    Coffre  994 L, 2099 L (sièges abaissés)

    Réservoir de carburant 105 L

    Capacité de remorquage (remorque avec freins) 3500 kg

Prix : 128 000$

-30-

Benoit Charrette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’automobile 2012, 2012,5 et du Guide des véhicules d’occasions 2012

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Thanks for voting!

Top of page

Comments

Comments